Infection, inflammation de l’oreille moyenne – Otite moyenne chronique et aiguë

Derrière le tympan se trouve une cavité creuse remplie d’air appelée oreille moyenne . Il a la forme d’une boîte et a six parois. À l’intérieur se trouvent les osselets auditifs (os de l’oreille moyenne) qui transmettent les vibrations du tympan causées par le son à l’appareil auditif de l’oreille interne.

Une cavité creuse relie l’oreille moyenne à la zone située entre la cavité nasale et la gorge (nasopharynx). Cette cavité, connue sous le nom de trompe d’Eustache , permet à l’air de pénétrer dans l’oreille moyenne et égalise la pression de chaque côté du tympan. Cependant, il peut également servir de point d’entrée pour des micro-organismes qui peuvent alors provoquer une infection de l’oreille moyenne.

 

Qu’est-ce que l’otite moyenne?

L’otite moyenne est le terme pour désigner l’inflammation de l’ oreille moyenne souvent associée à une infection. Alors que la plupart des cas sont observés chez les nourrissons et les enfants, l’otite moyenne peut survenir dans n’importe quel groupe d’âge. Le système immunitaire immature, la trompe d’Eustache plus courte et moins développée et la fréquence des adénoïdites (végétations adénoïdes infectées) sont la raison pour laquelle l’otite moyenne est plus fréquemment observée chez les enfants. L’otite moyenne peut survenir sporadiquement, souvent avec une infection des voies respiratoires supérieures, mais elle peut être récurrente ou persistante s’il existe des anomalies anatomiques sous-jacentes ou une pathologie dans l’oreille externe, l’oreille moyenne, la trompe d’Eustache et / ou le nasopharynx.

Types d’otite moyenne

Otite moyenne aiguë

Une inflammation du nez et de la gorge accompagnée d’une infection des voies respiratoires supérieures peut également impliquer la trompe d’Eustache. Les parois du tube gonflent et la cavité est obstruée dans une large mesure ou complètement. Cela permet au liquide de s’accumuler dans l’oreille moyenne. L’otite moyenne aiguë (OMA) est le plus souvent due à une infection virale, bien qu’une infection bactérienne puisse également être responsable. Souvent, l’infection bactérienne survient suite à une infection virale des voies respiratoires supérieures. L’otite moyenne aiguë a tendance à se présenter avec des symptômes intenses qui peuvent disparaître d’eux-mêmes en quelques jours. Cependant, un traitement peut être nécessaire en particulier dans les infections bactériennes.

Otite moyenne avec épanchement

Une fois l’infection résolue dans l’otite moyenne aiguë, le liquide qui s’accumule dans l’oreille moyenne (épanchement) doit s’écouler progressivement hors de l’oreille. Parfois, cela ne se produit pas et le liquide reste emprisonné dans l’oreille moyenne malgré l’absence d’infection et les symptômes associés. Elle est alors connue sous le nom d’ otite moyenne avec épanchement (OME). Cela peut persister pendant des semaines voire des mois et lentement le liquide devient épais et collant, d’où le terme «oreille de colle». Ce type d’otite moyenne est également connu sous le nom d’ otite moyenne sécrétoire . La fonction des osselets auditifs (os de l’oreille moyenne) peut être affectée à des degrés divers, ce qui se traduit par une diminution de l’audition ou même une perte d’audition (conductive).

Otite moyenne chronique

L’oreille moyenne, bien que séparée de l’oreille externe par le tympan, doit avoir un canal de communication clair avec le nasopharynx via la trompe d’Eustache. Cela permet non seulement à la pression de l’oreille de s’égaliser de chaque côté du tympan, mais tout liquide de l’oreille moyenne peut s’écouler dans le nasopharynx. L’otite moyenne chronique (COM) a tendance à survenir avec d’autres conditions ou anomalies de l’oreille moyenne ou externe qui prédisposent l’oreille à des infections récurrentes. Cela peut être observé avec une perturbation chronique de la trompe d’Eustache ou un tympan perforé bien qu’il puisse y avoir d’autres conditions sous-jacentes ou facteurs de risque. L’otite moyenne chronique peut être silencieuse (asymptomatique) pendant de longues périodes de temps, les symptômes ne se faisant remarquer que lors d’une exacerbation aiguë et d’une infection. Dans l’otite suppurée chronique,

Causes de l’otite moyenne

L’inflammation de l’oreille moyenne est presque toujours due à une infection. Les infections aiguës les plus courantes sont d’origine virale et liées aux voies respiratoires supérieures. Cela peut être causé par:

  • Virus respiratoire syncytial (RSV)
  • Rhinovirus
  • Virus grippaux
  • Virus parainfluenza
  • Adénovirus

Les infections bactériennes ont tendance à apparaître comme une infection superposée à la suite d’une infection virale des voies respiratoires supérieures. Il peut également survenir sans infection virale préalable, en particulier avec un tympan perforé. Certaines des bactéries les plus fréquemment impliquées comprennent:

  • Streptococcus pneumoniae
  • Haemophilus influenzae
  • Moraxella catarrhalis

Chez les nourrissons de moins de 6 semaines ou âgés de moins de 6 semaines, d’autres bacilles à Gram négatif peuvent être une cause plus probable d’otite moyenne. Avec l’otite moyenne chronique suppurée, les bactéries les plus fréquemment observées sont P.aeruginosa , S.aureus , Corynebacterium espèces et Klebsiella pneumoniae .

Demandez à un médecin en ligne maintenant!

D’autres conditions peuvent être de nature non infectieuse et provoquer une inflammation localisée et augmenter les risques d’infection. Ces conditions et facteurs de risque comprennent:

  • Antécédents familiaux, bien que cela puisse être plus probablement associé à des facteurs environnementaux.
  • Conditions allergiques en particulier la rhinite allergique et l’asthme.
  • Amygdalite / adénoïdite récurrente
  • Anomalies anatomiques de la trompe d’Eustache, du nasopharynx ou de l’oreille externe et moyenne.
  • Traumatisme entraînant un tympan perforé.
  • Déficit immunitaire observé avec le VIH, le diabète incontrôlé et les affections connexes. Cela s’applique également au système immunitaire immature des nouveau-nés et des nourrissons.
  • Tabagisme et tabagisme passif
  • Reflux gastro-œsophagien, en particulier chez les nourrissons nourris au biberon
  • Surpeuplement dans les garderies ou les quartiers d’habitation
  • Obésité

Signes et symptômes de l’otite moyenne

La présentation clinique de l’otite moyenne peut varier dans les formes aiguës et chroniques. Les symptômes typiques observés avec une otite moyenne aiguë ou des poussées aiguës d’otite moyenne chronique comprennent:

  • Douleur à l’oreille
  • Fièvre
  • Tympan bombé rouge
  • Difficulté à entendre
  • Mauvais équilibre

Les signes et symptômes d’une infection des voies respiratoires supérieures peuvent également être présents, notamment:

  • Nez qui coule et éternuements
  • Congestion nasale
  • Maux de gorge
  • La toux
  • Mal de crâne

Étant donné que l’otite moyenne est plus fréquente chez les nourrissons et les enfants, les parents et les soignants doivent prendre note des éléments suivants:

  • Interférant constamment avec l’oreille
  • Irritable et pleure fréquemment sans raison apparente
  • Perte d’appétit
  • Des habitudes de sommeil inhabituelles

Les vomissements et la diarrhée sont également fréquemment observés avec une otite moyenne aiguë chez les nourrissons et les enfants.

L’otite moyenne chronique suppurée est souvent associée à une perforation du tympan. Un écoulement d’ oreille purulent et malodorant peut donc également être évident. Il peut y avoir le développement d’un polype qui peut même faire saillie à travers le tympan. Si un cholestéatome se développe, il existe un risque d’autres complications graves pouvant contribuer à la présentation clinique globale.

Lire La Suite  Miction matinale - Causes des mictions fréquentes et urgentes
  • Leave Comments