Constipation obstructive (obstipation)

Le schéma normal des selles varie selon les individus. Pour certains, c’est un événement quotidien, et souvent même plusieurs fois dans la journée. Pour d’autres, il est moins fréquent et peut-être même pas quotidien. Normalement, les selles se produisent au moins 3 fois ou plus par semaine. Idéalement, cela devrait se produire au moins une fois par jour, mais si plus de 200 g ou 200 ml de selles sont évacués en 3 mouvements ou plus par jour, cela est alors étiqueté comme diarrhée . À l’inverse, passer des selles moins de 3 fois par semaine est qualifié de constipation . Cependant, ce n’est pas seulement une question de nombre de selles par semaine avec la constipation – les selles sont généralement dures et sèches et il y a un inconfort et une tension importants pendant la selle.

La constipation n’est pas une maladie, c’est un symptôme. La plupart des cas de constipation surviennent sans raison connue, ne sont associés à aucune maladie sous-jacente et répondent bien aux changements alimentaires. Ces cas sont appelés constipation simple . Lorsque la constipation survient en raison d’une maladie sous-jacente ou d’un facteur contributif, elle peut disparaître une fois que la maladie est traitée et correctement gérée. Une minorité de cas est qualifiée de constipation idiopathique sévère où les selles sont très rares mais il n’y a pas de cause sous-jacente clairement évidente. Il est très probablement de nature fonctionnelle, probablement associé à une réduction de l’activité motrice des intestins et à une contraction excessive des muscles du sphincter anal. Cependant, lorsque les selles ou les gaz ne s’évanouissent pas, on parle d’ obstipation.

 

Qu’est-ce que l’obstipation?

L’obstipation est définie comme l’absence de selles ou de gaz à la suite d’une occlusion intestinale. Le terme est couramment utilisé dans un certain nombre de paramètres qui peuvent prêter à confusion. L’obstipation peut être une progression de la constipation sévère. Elle peut en fait être causée par une accumulation et un durcissement des selles en raison de selles peu fréquentes (constipation). On dit alors que les fèces sont impactées ( impaction fécale ) et c’est la cause de l’obstruction intestinale.

Cependant, il peut survenir soudainement sans antécédent de constipation, généralement associé à un traumatisme ou à un corps étranger. Bien que l’obstipation soit définie comme l’absence de selles ou de gaz, ce n’est pas toujours le cas. Certains patients peuvent évacuer très peu de selles tandis que d’autres peuvent avoir de la diarrhée, car seules les matières fécales aqueuses peuvent passer au-delà de l’obstruction et sortir du rectum.

Demandez à un médecin en ligne maintenant!

Compte tenu de tous ces facteurs, l’obstipation doit plutôt être définie comme une modification du transit intestinal, généralement une constipation, associée à une occlusion intestinale. Étant donné que toutes les obstructions dans le petit et le gros intestin provoquent au moins un certain degré de constipation, il est juste de dire que l’obstipation est synonyme d’une obstruction intestinale importante.

Causes de l’obstipation

Le petit et le gros intestin sont la partie la plus longue du tube digestif. La plupart des obstacles ont tendance à se produire sur ces sites. Les causes d’une obstruction complète sont rares. Cependant, une accumulation de nourriture, d’eau et même d’air avalé peut «boucher» tout espace restant sur le site de l’obstruction. À cet égard, une très grande obstruction partielle évoluera rapidement vers une obstruction complète sans soins médicaux.

Les causes de l’obstruction intestinale, et donc de l’obstipation, sont discutées plus en détail sous:

  • Intestin bloqué – intestin grêle
  • Côlon bloqué – gros intestin

Une obstruction plus haut dans le tube digestif, comme dans le pylore de l’estomac ou de l’œsophage, se traduit par une régurgitation et une difficulté à avaler plutôt que des changements significatifs dans les selles.

Certaines de ces causes comprennent:

  • Adhésion – cicatrices associées à la chirurgie
  • Cancer colorectal
  • Impaction fécale
  • Corps étranger
  • Calculs biliaires – iléus biliaire
  • Hernies – fémorales et inguinales
  • Polypes intestinaux (généralement dans les polypes adénomateux du côlon)
  • Intussusception – télescopage des intestins
  • Volvulus – intestins tordus

Signes et symptômes de l’obstipation

Les caractéristiques cliniques peuvent être trompeuses au départ. Il est peu probable qu’une obstruction soit identifiée immédiatement sans un examen diagnostique supplémentaire. L’obstipation se présente comme:

  • Distension abdominale.
  • Ballonnements – sensation de plénitude.
  • Nausée et vomissements.
  • Douleur abdominale.
  • Fièvre.
  • Constipation et / ou diarrhée – du sang peut être présent.
  • Perte d’appétit.
  • Tachycardie – augmentation de la fréquence cardiaque.
  • Augmente les bruits intestinaux (borborygmi) qui peuvent ensuite évoluer vers une diminution des sons.
  • Leave Comments