Asthme cardiaque : causes, symptômes, traitement, facteurs de risque

L’asthme cardiaque  est une condition pathologique concernant le cœur et ne doit pas être corrélé avec ce que nous appelons le véritable asthme .. L’asthme cardiaque résulte d’une insuffisance cardiaque gauche et provoque une toux et une respiration sifflante. Si la toux sifflante devient extrêmement grave, cela nécessite une évaluation médicale et un traitement urgents. L’insuffisance cardiaque entraîne une accumulation de liquide autour des poumons et autour des voies respiratoires, ce qui entraîne une toux, une respiration sifflante et un essoufflement. Tous ces symptômes sont similaires à ceux d’un véritable asthme, mais un véritable asthme est une condition dans laquelle il y a une inflammation des voies respiratoires qui se traduit par leur rétrécissement causant les symptômes. L’asthme véritable n’entraîne jamais aucune sorte d’accumulation de liquide dans et autour des poumons ou des voies respiratoires. Par conséquent, l’asthme cardiaque et l’asthme véritable sont deux conditions médicales distinctes.

Il est important qu’une véritable distinction entre ce qui est de l’asthme cardiaque et ce qui est de l’asthme véritable soit faite puisque l’approche du traitement est entièrement différente pour les deux conditions. Les traitements rendus pour l’insuffisance cardiaque améliorent non seulement les symptômes de l’insuffisance cardiaque, mais sont également utiles pour améliorer les symptômes de l’asthme cardiaque. Dans le cas où l’asthme cardiaque est diagnostiqué à tort comme de l’asthme véritable et que les traitements sont rendus en conséquence, cela peut avoir des effets néfastes sur l’asthme cardiaque.

L’asthme cardiaque est principalement observé chez les personnes âgées, mais peut être observé chez les personnes de tous âges, en particulier celles qui souffrent déjà d’une maladie cardiaque. Les personnes souffrant de maladies cardiaques telles que les valves qui fuient ou celles qui ont des espaces entre les cavités cardiaques sont plus prédisposées à contracter l’asthme cardiaque.

Qu’est-ce qui cause l’asthme cardiaque?

La cause profonde de l’asthme cardiaque est l’insuffisance cardiaque mécanique, qui est une condition potentiellement grave si elle n’est pas traitée de manière appropriée au bon moment. La capacité du cœur à pomper le sang vers diverses parties du corps est considérablement réduite en raison de l’accumulation de liquide dans les poumons, ce qui rétrécit les voies respiratoires, ce qui entraîne des symptômes. Certaines des causes d’insuffisance cardiaque mécanique entraînant l’asthme cardiaque sont :

Valvules cardiaques : une valve cardiaque défectueuse entraîne le développement d’un œdème pulmonaire qui, à son tour, provoque l’asthme cardiaque. Le développement d’un œdème pulmonaire peut être dû à diverses raisons. La sténose mitrale, qui est une condition dans laquelle il y a un rétrécissement de la valve mitrale, entraîne une réduction du flux sanguin vers le ventricule gauche, entraînant un reflux du sang vers les veines pulmonaires. Cette situation survient principalement chez les personnes atteintes de cardiopathie rhumatismale. L’œdème pulmonaire peut également être causé par une sténose aortique dans laquelle l’aorte se rétrécit et entraîne une réduction du flux sanguin du ventricule, entraînant un reflux du sang provoquant un œdème pulmonaire. La régurgitation aortique est encore une autre condition qui peut entraîner un œdème pulmonaire avec asthme cardiaque résultant.

Dysfonctionnement du muscle cardiaque : il s’agit d’une autre cause d’œdème pulmonaire avec asthme cardiaque qui en résulte, dont le plus courant est le dysfonctionnement systolique. Certaines des conditions qui peuvent provoquer un dysfonctionnement systolique sont la maladie coronarienne et l’augmentation de la pression veineuse pulmonaire qui entraîne un reflux de sang dans les veines pulmonaires provoquant une accumulation de sang avec un œdème pulmonaire résultant provoquant un asthme cardiaque.

Certaines des autres causes de l’asthme cardiaque sont le rétrécissement de l’artère rénale provoquant un œdème pulmonaire qui, à son tour, conduit au développement de l’asthme cardiaque.

Quels sont les signes et les symptômes de l’asthme cardiaque ?

Les symptômes de l’asthme cardiaque sont variables et différents d’un individu à l’autre, mais se manifestent généralement lorsqu’un individu dort ou lorsqu’il fait toute sorte d’activité. Ces symptômes ont tendance à s’aggraver avec le temps à mesure que la maladie progresse et ont tendance à interférer avec le sommeil. Certains des principaux symptômes de l’asthme cardiaque sont :

  • Essoufflement
  • Tachycardie
  • Gonflement des chevilles
  • Hypertension
  • Douleur thoracique
  • Respiration superficielle rapide
  • Sensation de malaise.

Certaines personnes atteintes d’asthme cardiaque peuvent se réveiller peu de temps après s’être endormies avec un essoufflement grave et peuvent avoir besoin de s’asseoir pour reprendre leur souffle. Ce sont des signes clairs que la personne a besoin de soins médicaux immédiats.

Comment traite-t-on l’asthme cardiaque?

Il est essentiel que l’asthme cardiaque soit traité au bon moment pour prévenir toute complication, mais avant cela, il est extrêmement vital de diagnostiquer la maladie car les symptômes présentés par l’asthme cardiaque sont assez similaires à d’autres conditions médicales non liées comme l’asthme véritable, la MPOC ou pneumonie . Une fois la maladie identifiée, le traitement vise d’abord à améliorer la fonction cardiaque afin que le cœur puisse pomper le sang normalement.

La chirurgie peut être recommandée dans certains cas pour traiter certaines affections cardiaques afin d’inclure un espace entre les cavités cardiaques.

La prochaine étape vers le traitement est le contrôle de l’œdème. L’insuffisance cardiaque est traitée avec des médicaments, y compris des diurétiques, afin que tout excès de liquide dans les poumons ou les chevilles puisse être éliminé du corps. Des médicaments sont également administrés pour améliorer le fonctionnement du cœur et la capacité du cœur à pomper le sang efficacement et normalement vers toutes les parties du corps. Une fois que l’insuffisance cardiaque est contrôlée de manière adéquate, les autres symptômes de l’asthme cardiaque, y compris la toux sifflante, s’améliorent également. Le traitement de l’asthme cardiaque comprend une approche combinée utilisant des bronchodilatateurs, de l’oxygène supplémentaire, ainsi que le traitement de l’insuffisance cardiaque. Les stéroïdes sont administrés aux personnes qui ne répondent pas avec succès au traitement initial administré pour l’asthme cardiaque.

Quels sont les facteurs de risque de l’asthme cardiaque ?

L’asthme cardiaque survient généralement chez les personnes âgées où la fonction du cœur et des poumons est diminuée, en particulier s’ils ont une maladie cardiaque sous-jacente. Les personnes atteintes de cardiopathies congénitales sont également à risque de développer un asthme cardiaque. Les personnes souffrant d’hypertension et d’autres maladies des valves cardiaques sont également susceptibles de développer un asthme cardiaque.

En résumé, l’asthme cardiaque est une condition totalement différente de l’asthme véritable et, par conséquent, une distinction claire doit être établie entre les deux avant le début du traitement. L’asthme cardiaque est une condition qui nécessite un traitement agressif de manière coordonnée. Par conséquent, si vous pensez avoir l’un des symptômes ou si vous avez des antécédents familiaux d’asthme cardiaque, il est préférable de vous faire examiner afin qu’un traitement précoce et agressif puisse être instauré afin de vous éviter toute complication grave de l’asthme cardiaque.

  • Leave Comments