9 conseils pour soulager les gaz naturellement

SOULAGER LES GAZ NATURELLEMENT

Bien qu’il fasse l’objet de nombreuses blagues, le gaz peut être un véritable problème et pour de nombreuses personnes. À cause des blagues, ce n’est pas toujours le sujet le plus facile à aborder. Cela en dit peut-être un peu sur mon niveau de dégoût, mais je n’ai jamais été à l’aise avec le sujet des flatulences alors que les rots ne m’ont jamais vraiment dérangé.

Bien qu’une certaine quantité excessive de gaz soit considérée comme une partie normale de la vie, elle peut parfois être à la fois extrêmement douloureuse et très embarrassante. Prise au quotidien, la production de gaz est une fonction corporelle normale ; la personne moyenne produit jusqu’à 4 pintes d’essence par jour et la passera environ 15 fois par jour.

Il y a cependant des moments où cela devient problématique. Si vous souffrez de niveaux excessifs et embarrassants de flatulences nauséabondes ou si le vent qui passe est excessivement constant ou douloureux, vous voudrez faire quelque chose à ce sujet.

CE QU’IL FAUT ÉVITER

Manger certains types d’aliments est bien connu pour aggraver le problème et ces aliments doivent être évités avant d’aller plus loin. Malheureusement, bon nombre des coupables sont généralement considérés comme bons pour vous.

Les aliments qui génèrent des gaz excessifs comprennent les fruits et légumes herbacés comme les pommes, les poires, le brocoli, les germes et les oignons. Les autres aliments difficiles à digérer et entraînant une production excessive de gaz sont les produits laitiers et le son. De nombreuses personnes sont également concernées par les boissons gazeuses et les jus. Si vous êtes conscient du problème, essayez de limiter votre consommation de ces produits.

CHOSES À FAIRE

 

  • Mangez lentement et mâchez bien votre nourriture
    Cela semble évident, mais beaucoup d’entre nous sont pressés de manger et peu d’entre nous mâchent suffisamment notre nourriture. S’assurer que vous mâchez suffisamment vos aliments aide le corps à les digérer plus rapidement et plus efficacement et vous aide également à les évacuer plus confortablement de votre système.
  • Boire avant les repas
    Boire avec votre repas a plusieurs effets négatifs. Vous perdrez des acides gastriques importants et la capacité de décomposer efficacement les aliments que vous mangez. Boire environ 30 minutes avant votre repas est le meilleur moyen d’aider votre estomac à digérer votre dîner.
Voir aussi   Bienfaits pour la santé de Za’atar

Remèdes naturels à la maison

1. CHARBON ACTIVÉ

Il est difficile de trouver pourquoi le charbon actif aide à soulager les gaz et les ballonnements, mais il ne fait aucun doute que de nombreuses personnes sont satisfaites de ses effets. Une théorie est que la nature poreuse du charbon actif aide à piéger les produits chimiques et les mêmes raisons pour lesquelles il est efficace en cas de surdosage de drogue s’appliquent aux gaz excessifs. Quel que soit le mécanisme, le plus important est qu’il fonctionne et qu’il soit disponible sous forme de comprimés, de capsules ou de poudre. Si vous souffrez de gaz excessifs ou de ballonnements, le charbon actif pourrait bien être votre premier point d’appel.

2. THÉ À LA MENTHE POIVRÉE

Une tasse de thé à la menthe poivrée après votre repas aidera votre système à digérer les aliments que vous avez mangés et soulagera vos plaintes liées aux gaz. La teneur en menthol du thé à la menthe poivrée a des effets très calmants sur un système digestif hyperactif et des capacités antispasmodiques qui détendent les muscles.

Pour obtenir tous les bienfaits de votre thé à la menthe poivrée, ne vous contentez pas de le laisser s’infiltrer pendant quelques minutes, mais laissez-le infuser complètement pendant au moins 10 minutes. Couvrir votre tasse avec une soucoupe ou une assiette la gardera bien au chaud et assurez-vous de bien presser le sachet de thé afin de drainer tous les bienfaits dans votre tasse.

3. THÉ À LA CAMOMILLE

Le thé à la camomille est très connu pour ses effets calmants et si vous n’êtes pas un fan de menthol, vous pouvez l’essayer à la place du thé à la menthe poivrée. Le thé à la camomille a des propriétés antispasmodiques et anti-inflammatoires et est essentiellement connu comme une boisson santé bien équilibrée et bénéfique.

En effet, les Allemands l’appellent “allez zutraut”, ce qui, selon mes informations fiables, se traduit par “capable de tout”. Bien que cela puisse être une description légèrement exagérée, la camomille peut certainement aider à soulager les symptômes douloureux des gaz et des ballonnements.

Comme pour le thé à la menthe poivrée, il est préférable de laisser le sachet de thé à la camomille s’infiltrer pendant une durée décente et de s’assurer que vous en extrayez ses bienfaits en pressant soigneusement le sachet avant de le boire.

4. CARVI

Les graines de carvi sont traditionnellement utilisées pour aider à soulager les gaz en leur donnant l’impulsion dont ils ont besoin pour soulager vos symptômes. Une poignée de graines de carvi ou quelques craquelins au carvi pourraient être juste le ticket pour libérer tout vent piégé. Comme toujours, rien ne garantit que cela fonctionnera, mais si vous souffrez de ballonnements ou de gaz excessifs, essayez de grignoter une poignée de graines de carvi tous les matins jusqu’à ce que vos symptômes disparaissent.

5. GINGEMBRE

Comme l’ail, le gingembre fait partie de ces produits incroyablement diversifiés que la nature nous offre pour remédier à bon nombre de maux. Le gingembre a une réputation bien méritée en tant que dompteur des maux d’estomac, de la grippe intestinale à l’indigestion. Le gingembre peut également vous aider à soulager les symptômes de gaz excessifs en raison de ses capacités carminatives.

Voir aussi   8 avantages prouvés de l’agropyre

Il existe plusieurs façons d’utiliser le gingembre pour vous débarrasser de vos gaz, soit en le mangeant frais tout au long de la journée, soit en le consommant frais et trop piquant pour vous, vous pouvez faire un thé chaud apaisant.

  1. Il suffit de nettoyer et de couper une racine de gingembre frais en environ 5 ou 6 morceaux fins de la taille d’une pièce de monnaie et de les mettre dans une grande tasse ou une tasse.
  2. Ajoutez de l’eau bouillante, couvrez la tasse pendant dix minutes puis dégustez votre boisson.
  3. Si le goût du gingembre est encore un peu fort, vous pouvez ajouter une cuillerée de miel de bonne qualité au goût.

6. L’EAU CITRONNÉE

Un verre d’eau chaude citronnée chaque matin a un certain nombre d’avantages pour la santé que nous avons déjà examinés en détail ici https://healthyfocus.org/the-real-benefits-of-lemon-water/

L’eau citronnée peut aider à soulager la douleur causée par un excès de gaz en stimulant la production d’acide chlorhydrique de votre corps qui décompose efficacement les aliments dans votre tube digestif. En plus de décomposer les aliments, la teneur en eau du jus aide à rincer le système et à détoxifier le corps.

Ajoutez simplement le jus d’un demi-citron de taille moyenne à un verre d’eau tiède et buvez-le à la place de votre tasse de café du matin. Ne vous arrêtez pas lorsque vos symptômes ont disparu, l’eau citronnée a tellement de bienfaits pour la santé que vous devriez envisager d’en faire un élément essentiel de votre routine quotidienne.

7. GRAINE D’ANIS

La graine d’anis n’est pas la tasse de thé de tout le monde, mais elle possède des propriétés antispasmodiques et des capacités carminatives qui aident votre corps à expulser les gaz excessifs et indésirables. Les graines d’anis peuvent également aider à soulager les crampes et sont connues pour soulager les coliques chez les nourrissons.

8. CURCUMA

Le curcuma est un autre produit naturel avec plus que de simples applications en cuisine. Il a des capacités anti-inflammatoires et est utilisé pour un certain nombre de problèmes allant des problèmes respiratoires à la digestion.

Lorsqu’il s’agit de gaz excessifs, le curcuma aide le corps à les expulser et améliore également l’absorption et la promotion de la flore intestinale.

QUAND UN EXCÈS DE GAZ PEUT SIGNIFIER AUTRE CHOSE

 

Dans la majorité des cas, les gaz ne sont pas particulièrement préoccupants et quelques changements alimentaires vous aideront à vous débarrasser des symptômes, mais parfois, la production de gaz peut être symptomatique d’un autre problème digestif, notamment les suivants.

  • Intolérance au lactose
  • Syndrome de l’intestin irritable
  • Cancer du côlon
  • Maladies gastro-intestinales supérieures
  • Leave Comments