11 avantages du kickboxing pour la santé, le mental, le physique et la femme

Le kickboxing est un autre sport optionnel que nous pouvons pratiquer pour brûler efficacement des calories et façonner notre corps de manière idéale. Ce sport d’art martial explore intensément notre capacité à donner des coups de pied, à frapper et à éviter à la fois les coups de pied et les coups de poing. Ainsi, une bonne condition physique et de l’endurance sont nécessaires pour pratiquer ce sport.

1. Autodéfense.

Les avantages du Kickboxing pour les femmes du monde entier sont très vitaux. Pour les femmes, l’aspect d’autodéfense est la chose la plus importante, compte tenu du harcèlement et des affaires criminelles qui leur arrivent. Se protéger et se défendre dans une situation dangereuse devient une chose importante pour eux. La capacité de se protéger et de se défendre permet aux femmes d’aller partout pour faire leur activité quotidienne sans ressentir de peur.

2. Garder les muscles forts.

Le kickboxing explore l’utilisation de nos mains pour frapper, pour tenir le coup ainsi que pour les éviter. Afin de bien les faire, nous avons besoin de muscles de la main suffisamment forts pour pouvoir utiliser notre main simultanément sans pratiquer plusieurs fois les mêmes mouvements ennuyeux, comme s’asseoir et faire des pompes.

3. Pieds plus fins et bouton de serrage. 

En kickboxing, nous devons garder l’équilibre de notre corps, en particulier nos pieds afin qu’ils puissent donner des coups de pied et se déplacer rapidement. Pratiquer régulièrement le kickboxing rendra nos pieds plus minces et notre bouton se resserrera.

4. Impact de contrainte efficace.

Le kickboxing est un impact de stress efficace. Les mouvements de coups de poing, de coups de pied et de blocage des attaques rapides nécessitent un haut niveau de concentration afin que notre esprit ne pense pas déranger les choses pendant un moment. Pour la plupart des gens qui ressentent du stress sur leur lieu de travail ou ailleurs, empiéter sur le stress en donnant des coups de pied et de poing est une bonne chose. De plus, le soutien moral qu’ils obtiennent en cours de kickboxing leur donne l’élan nécessaire pour oublier leurs mauvais jours.

5. Brûlure de calories.

Le kickboxing n’est pas un sport aussi monotone et ennuyeux. Pendant la pratique, nous avons brûlé au moins 1000 calories sans en avoir conscience puisque nous ne réalisons pas depuis combien de temps nous la pratiquons. En une heure de pratique, nous avons brûlé 500 à 800 calories. C’est un bon sport pour notre cœur.

6. Construire la confiance en soi. 

Le kickboxing offre des variations de mouvements et de la confiance en soi. La plupart des entraîneurs préparent des mouvements combinés de kickboxing pour chaque partie de notre corps. Étant donné que la routine ne cesse de changer à chaque session, l’ennui peut être éliminé.

7. Construire des muscles.

Le point principal du kickboxing est de développer les muscles en utilisant des méthodes similaires à celles des kickboxeurs professionnels. Lorsque nous attaquons de plus en plus fort, chaque muscle est développé dans sa plus grande forme. Le kickboxing implique la combinaison de l’haltérophilie et de la pratique cardiovasculaire.

Ces deux mouvements renforcent et maintiennent nos muscles forts. Ils fonctionnent également parfaitement pour renforcer votre cœur en augmentant le rythme de nos battements cardiaques et notre apport en oxygène. L’haltérophilie et la pratique cardiovasculaire impliquent les principaux muscles de notre corps, comme le dos, la taille, les pieds et la main. 

8. Stabilisation de l’énergie.

D’une part, pratiquer le kickboxing demande beaucoup d’énergie. Cependant, d’autre part, il stabilise également l’énergie. Cela nous aide à développer notre force et notre endurance. Si nous rejoignons un cours de kickboxing pour la première fois, nous pourrions nous sentir excessivement fatigués. Cependant, en faisant une pratique de routine, nous découvrirons bientôt le résultat du kickboxing en relation avec notre énergie.

9. Améliorer la santé de notre cœur.

Le kickboxing se fait généralement en rounds. Un tour dure généralement 2 à 3 minutes avec un bref arrêt entre 30 et 60 secondes (selon l’intensité de l’instructeur). Cette pratique est considérée comme un entraînement par intervalles à haute intensité (HIIT).

Pratiquer le kickboxing a deux sens. Premièrement, nous travaillons très dur mais en utilisant toujours l’oxygène, et deuxièmement, nous travaillons extrêmement dur sans laisser l’oxygène pénétrer dans nos muscles. De cette façon, nous entraînons notre cœur à fonctionner efficacement.

10. Améliorer la flexibilité.

Les avantages du kickboxing sont l’un des meilleurs moyens d’augmenter la flexibilité. Dans les activités d’échauffement du kickboxing, nous faisons plusieurs étirements pour nos épaules et nos hanches. Pendant la pratique du kickboxing, nous bougeons beaucoup nos hanches car la plupart des mouvements de kickboxing impliquent des coups de pied hauts vers la partie avant et vers la partie latérale. Ces mouvements augmentent le mouvement de nos hanches.

11. Tonifier notre corps.

Les avantages du kickboxing pour la santé sont également les meilleurs moyens de tonifier votre corps. Chaque muscle est impliqué lors de la pratique du kickboxing. Cela tonifie tout notre corps. En plus des coups de pied et des coups de poing, nous pratiquons également des squats, des squats pop, des pompes, des burpees et des haltères.

 techniques d’attaque de base du kickboxing :

  • Perforation.

Les techniques de frappe courantes en kickboxing sont l’uppercut, le crochet, la croix et le jab. Uppercut est fait pour augmenter notre coup de poing et frapper l’adversaire de notre menton. Le crochet est un coup de poing rond et courbe sur notre corps et notre tête. Cross est un coup de poing direct tournoyant avant de frapper notre adversaire. Jab est un coup de poing direct à la tête et au corps de notre adversaire. Les autres techniques de base de frappe courte en kickboxing sont le coup de poing droit, le poing arrière, le coup de poing volant, la table croisée, le renversement, le demi-crochet et le demi-swing.

  • Coup de pied.

Les techniques standard sont l’avant, la rotonde et les acolytes. Le coup de pied avant est simple, rapide et polyvalent. Nous pouvons pratiquer le coup de pied circulaire avec l’une ou l’autre jambe. Cependant, nos pattes arrière nous donnent une puissance plus importante. Le coup de pied rond est utilisé en moyenne quatre fois plus que tout autre coup de pied, donc la maîtrise de ce coup de pied est cruciale pour notre technique. Le coup de pied latéral est très utile aussi bien en attaque qu’en défense. Pourtant, cette technique est difficile à apprendre. D’autres techniques avancées de coups de pied sont le coup de pied au talon, le coup de pied en croissant et le coup de pied arrière.

  • Genoux et coudes.

Il s’agit d’une technique de base d’attaque qui utilise notre genou. Le genou Snap Strike est utilisé pour tromper notre adversaire à courte portée. Soulevez notre genou et attaquez votre adversaire du côté gauche ou droit directement à ses articulations de l’aine, de la cuisse et du genou. Nous pouvons également utiliser notre genou pour attaquer son visage, sa poitrine, sa gorge ou son menton. Les trois coups de genou de base sont le genou avant, le genou latéral et le genou sautant. La frappe du coude est la plus dangereuse car le coude est l’une des parties les plus dures de votre corps. Semblable au genou, la frappe du coude est parfaite pour les combats à moyenne ou courte portée. Les deux techniques de base utilisant nos coudes sont le coude avant et le coude vers le bas. Les deux sont utilisés pour frapper notre adversaire à la tête.

  • Balayage.

Le balayage est une façon d’utiliser notre jambe pour faire perdre l’équilibre à notre adversaire et finalement tomber au sol. Cependant, tous les styles de kickboxing ne permettent pas les balayages. Les deux formes de base sont les balayages de pied extérieur et intérieur. Si nous balayons correctement le pied extérieur, notre adversaire peut perdre l’équilibre. Pendant ce temps, le balayage du pied intérieur est bon pour frapper la mâchoire de notre adversaire. Soit, pratiquer le balayage en arrière avec un poing fera énormément mal à la tête de notre adversaire.

4 Mouvements en Kickboxing :

  • Éviter.

L’évitement est un mouvement important dans le kickboxing car il est utilisé pour vaincre l’adversaire sans l’attaquer ni le parer. Il peut être formé avec malléabilité et vitesse.

  • Arrêt.

Les kickboxeurs devraient pouvoir parer les attaques de leurs adversaires s’ils ne peuvent pas les éviter. Les méthodes de parade sont simples. Les kickboxers peuvent couvrir les parties attaquantes avec leurs mains, leurs bras, leurs coudes, leurs pieds et leurs genoux. La parade peut également être utilisée pour attaquer des adversaires, comme donner des coups de poing ou des coups de coude aux pieds et à la main de l’adversaire.

  • Claquer.

Le slamming est le mouvement le plus difficile du kickboxing. Ainsi, il doit être entraîné avec un entraîneur bien formé car il est considéré comme un mouvement dangereux et présente un risque élevé de blessure grave. Le claquement fait référence à l’utilisation de l’attaque et de la puissance de l’adversaire pour le faire tomber.

  • Verrouillage.

Le verrouillage est également considéré comme la partie la plus difficile, car un kickboxeur est tenu de tenir son adversaire afin de ne pas donner de contre-attaque. Le verrouillage est le mouvement continu des mouvements précédents (coups de poing, coups de pied, parade et claquement) qui sont manipulés pour verrouiller les adversaires.

Avertissement:

Avant de décider de pratiquer le kickboxing, nous devons consulter notre médecin et faire vérifier notre état, surtout si nous avons une maladie spécifique à l’ADN et si nous avons plus de 55 ans. Si notre médecin nous recommande de faire du kickboxing, nous devrions le pratiquer avec un entraîneur de kickboxing bien formé.

Le kickboxing est la deuxième pratique aérobie et anaérobie efficace qui est utile pour construire, coordonner et équilibrer nos muscles. Les méthodes données apportent des résultats rapides qui sont bénéfiques pour nous aider à façonner notre corps idéalement en deux ou trois mois. Contrairement aux pilules amaigrissantes qui entraînent divers effets secondaires négatifs pour notre santé, le kickboxing offre la solution la plus sûre pour notre alimentation. 

  • Leave Comments