Classes, types de bouteilles de vin et leurs caractéristiques

Certains disent que « le vin est du vin, quelle que soit la forme de la bouteille, pourvu qu’il soit bon » .

Mais, le curieux et vrai amateur de bon vin se demandera pourquoi il existe des formes et des couleurs différentes. Est-ce juste une question d’esthétique ?

En effet, la bouteille joue un rôle fondamental dans le vieillissement du vin.

Depuis le XVIIIe siècle, les bouteilles ont adopté un format cylindrique. Ils sont ronds car cela facilite leur conservation et leur conservation, grâce à un meilleur contact entre le vin et le bouchon.

Combien y a-t-il de types de bouteilles pour le vin ?

Il existe au total sept types de bouteilles différents dans l’industrie vinicole internationale.

Cependant, d’autres formats peuvent également être trouvés dans des régions spécifiques, où soit par tradition, soit par pure différenciation, ils ont voulu rompre avec les règles établies.

Voyons quelques-uns d’entre eux ci-dessous.

Classes et types de bouteilles de vin selon leur forme

Le poids, la couleur et la forme de la bouteille de vin donnent une première indication du style du vin voire de son origine. Les types les plus courants sont :

Bordeaux

C’est la bouteille qui représente le mieux le vin dans nos esprits, la classique. La plupart des grands vins vendus dans le monde sont conditionnés dans ce format ou l’un de ses multiples.

Il est originaire de Bordeaux et se caractérise par sa forme longue et cylindrique, avec des épaules marquées.

Le Bordeaux standard mesure 29 centimètres de haut, mais il existe également la version 33 centimètres, destinée aux vins de réserve et de qualité supérieure. Le diamètre en bas est de 7,6 centimètres.

En revanche, une variété de bouillie bordelaise, dite tronconique, gagne de plus en plus en importance, dont la différence fondamentale réside dans ses épaules plus larges et sa base plus étroite.

Bourgogne

Apparue en Bourgogne à la fin du XVIIe siècle, elle est aujourd’hui également répandue dans le monde entier.

Cette famille de bouteilles se distingue par sa largeur, sa forme cylindrique et ses épaulements inclinés moins prononcés que les bouteilles en verre de Bordeaux. Il s’agit de la conception de bouteille en verre la plus ancienne.

Il mesure 28,7 centimètres de hauteur et 8,5 centimètres de diamètre à la base.

Rhin o Alsaciana

Les bouteilles en verre de la famille Rhin, dont l’origine provient de la rivière allemande du même nom, se caractérisent par la fusion des styles de bouteilles Bordeaux et Bourgogne, mais avec un format plus stylisé et des épaules tombantes.

C’est le contenant le plus utilisé pour le vin blanc, avec une couleur de verre vert, et aussi dans de nombreux rosés, dans ce cas avec un verre transparent. Ces derniers temps, le verre bleu ou caramel a également prédominé.

Il mesure 35 centimètres de hauteur et a un diamètre de base de 7,6 centimètres.

Cava

Inspiré de la bouteille bourguignonne, mais construit avec un verre beaucoup plus épais afin de mieux résister à la pression exercée par les bulles.

Il provient de la ville française de Champagne-Ardenne et son format standard (75 centilitres) a une hauteur de 30cm et un diamètre de 8,84cm.

Jerezana

Sans la forme de son cou, on parlerait d’un bordeaux. Mais la bouteille Jerezana a sa propre personnalité pour accueillir d’excellents vins de Xérès et aussi quelques liqueurs portugaises.

Franconie ou ‘Bocksbeutel’

C’est la bouteille la plus révolutionnaire de toutes. Il est aplati et non cylindrique, légèrement bombé et à fond plat. Tous ces éléments en font une véritable marque de fabrique.

Il mesure 22 centimètres de hauteur et 15 cm de largeur. Il est protégé depuis 1989 par l’Union européenne, son utilisation est donc pratiquement limitée aux vins de la région allemande de Franconie.

Promotions

Sur le marché, vous trouverez d’autres bouteilles aux formes particulières, mais sachez qu’elles répondent exclusivement à des questions commerciales ou marketing.

La forme influence-t-elle la qualité du vin ?

Les vignerons insistent à maintes reprises sur le fait que les formes ne répondent pas à un critère de qualité du vin.

Au-delà de la forme qu’ils présentent, il est vrai que certaines caractéristiques influencent leur conservation. Par exemple, les larges épaules de la bouillie bordelaise lui permettent de mieux retenir les tanins, qui sont ces composés phénoliques qui donnent au vin de la sécheresse, de la rugosité et une certaine amertume.

D’autres éléments, tels que l’épaisseur du verre, permettent une conservation supérieure des vins qui en ont besoin, comme le cava.

Pourquoi sont-ils de couleur différente ?

D’autre part, la palette de couleurs des bouteilles a une influence importante sur leur longévité. La lumière a un effet rapide et dommageable sur l’évolution des vins, notamment les vins effervescents.

Les bouteilles transparentes, qui révèlent le vin, sont le contenant privilégié pour la conservation des vins jeunes, blancs, rosés ou rouges précoces. Tous ont une caractéristique commune : ils doivent être consommés dans un court laps de temps.

Les vins de la plus haute qualité, principalement rouges et blancs, sont mis en bouteille dans des bouteilles en verre foncé, qui protègent des rayons ultraviolets. Cela inclut tous ceux qui vont passer un long moment dans la cave.

Comme vous l’avez vu, le monde des bouteilles de vin a une longue histoire. Et plus encore dans un marché aussi mondial et concurrentiel où chaque fabricant étudie au maximum les éléments de différenciation qui lui permettent d’atteindre le consommateur avec une plus grande efficacité.

Bien entendu, en respectant toujours (à de rares exceptions près) les valeurs traditionnelles et emblématiques de cet art ancien.

  • Leave Comments