Types, causes et symptômes des muscles enflammés (myosite)

Les muscles squelettiques sont ces muscles volontaires qui s’attachent aux os et sont responsables du mouvement des différentes parties du corps. Les muscles sont actifs à des degrés divers chez chaque individu, ce qui affecte sa taille et sa structure. Les muscles sont sujets aux mêmes changements physiologiques et altérations pathologiques que tout autre organe du corps. L’inflammation est la réponse protectrice des tissus aux blessures. Lorsque cela se produit dans les muscles, on parle de myosite . Cela doit être différencié des autres termes apparentés comme la myalgie qui est une douleur musculaire, la myopathie qui est toute maladie des muscles et la rhabdomyolyse où il y a dégénérescence du tissu musculaire squelettique.

Qu’est-ce que la myosite?

La myosite est le terme médical pour désigner l’inflammation du muscle squelettique . L’inflammation peut varier en gravité et peut être isolée dans un muscle, un groupe musculaire ou plusieurs muscles dans tout le corps. Les principales caractéristiques de l’inflammation musculaire sont le gonflement, la douleur et la perturbation de la fonction normale (faiblesse musculaire). La myosite peut être due à diverses causes, à la fois des mécanismes aigus et chroniques qui peuvent causer un léger inconfort de la région et une faiblesse musculaire à une douleur débilitante sévère et une perte complète de la fonction musculaire.

L’inflammation musculaire elle-même n’est pas une condition rare. Les muscles travaillent constamment au quotidien et subissent parfois des efforts lorsqu’ils sont obligés d’agir d’une manière à laquelle ils ne sont pas habitués. En tant que partie de la structure protectrice du corps, les muscles peuvent également subir des blessures causées par une force externe. Il n’y a généralement pas d’autres caractéristiques cliniques ou perturbations d’autres organes et systèmes dans ces cas. Cette inflammation aiguë est souvent appelée douleurs musculaires, mais récupère rapidement en quelques heures ou quelques jours. Il y a un besoin minimal de traitement en dehors du repos et il n’y a pas de complication à long terme ou de dommages permanents.

Cependant, certaines causes d’inflammation musculaire peuvent être plus complexes et avoir un effet à long terme qui peut compromettre de manière permanente la fonction musculaire, notamment les maladies auto-immunes, les infections, la toxicité de certains médicaments et substances. La plupart des formes chroniques de myosite semblent plus souvent associées à des causes auto-immunes.

Types et causes de myosite

Il existe plusieurs types de myosite qui peuvent être largement divisés en causes infectieuses et non infectieuses.

  • Myosite infectieuse
    • Les bactéries
    • Virus
    • Protozoaires
    • Vers parasites
  • Myosite non infectieuse
    • Dermatomyosite
    • Polymyosite
    • Myosite corporelle d’inclusion

La myosite associée à des blessures et des tensions est rarement considérée comme un type distinct car elle est si courante et se rétablit presque toujours complètement en peu de temps. De même, la myosite d’origine médicamenteuse est une inflammation temporaire des muscles associée à l’utilisation de certains médicaments. Cela peut inclure des médicaments utilisés pour le cholestérol, la goutte, le paludisme et le cancer. Il peut également être observé avec la consommation de cocaïne et la consommation excessive d’alcool ou d’alcoolisme. Cependant, des blessures physiques et chimiques peuvent provoquer une condition dangereuse connue sous le nom de rhabdomyolyse où le muscle est rapidement dégradé.

Myosite infectieuse

La myosite infectieuse est une inflammation des muscles due à une infection aiguë, subaiguë ou chronique. Les infections bactériennes (pyomyosite) sont une infection sévère souvent aiguë qui a tendance à survenir lorsque les bactéries se propagent aux muscles à partir d’un autre site d’infection, superficiel ou profond. Parfois, la myosite bactérienne peut être associée à une piqûre d’insecte comme la maladie de Lyme qui survient avec des piqûres de tiques. Les tiques dans ces cas sont les porteurs et les réservoirs des espèces de bactéries Borrelia qui causent l’infection réelle.

La myosite infectieuse peut également être causée par d’autres agents pathogènes, notamment:

  • Les virus , comme le VIH-1, la grippe, les virus coxsackie et les échovirus.
  • Protozoaires et parasites, y compris les trypanosomes et les helminthes (vers) comme le ténia.

Myosite non infectieuse

Ce type de myosite est en grande partie dû à des mécanismes auto-immuns – le système immunitaire du corps attaque les cellules musculaires. La cause exacte de ce mécanisme auto-immun est cependant largement inconnue, bien qu’elle puisse être associée à des antécédents familiaux, à des facteurs environnementaux ou être liée à des maladies auto-immunes systémiques comme le lupus érythémateux disséminé (LED).

Dermatomyosite

Demandez à un médecin en ligne maintenant!

Dans ce type de myosite, la peau et les muscles squelettiques sont enflammés. L’éruption cutanée distinctive est souvent observée plus fréquemment sur certaines parties du corps, en particulier les jointures, les coudes et les genoux. Il provoque généralement une éruption cutanée squameuse avec sécheresse et rugosité de la peau. La faiblesse musculaire affecte les muscles proximaux, progresse lentement et affecte les deux côtés selon le même schéma de distribution.

L’inflammation musculaire, cependant, n’est pas isolée uniquement aux muscles squelettiques des membres et peut même affecter les muscles lisses et le muscle cardiaque. Il existe plusieurs autres manifestations cliniques qui peuvent affecter de nombreuses autres parties du corps autres que les muscles ou la peau. Cela peut inclure les poumons, les vaisseaux sanguins, le cœur et la gorge, ce qui contribue à la présentation clinique globale. Si l’éruption cutanée survient sans faiblesse musculaire, elle est connue sous le nom de dermatomyosite amyopathique .

La dermatomyosite juvénile est observée chez les enfants de moins de 18 ans et est similaire à la dermatomyosite observée chez les adultes. Elle est marquée par des symptômes gastro-intestinaux étendus et une calcinose qui se traduit par des bosses ou des feuilles dures sous la peau (contractures).

Polymyosite

Ce type de polymyosite est très similaire à la dermatomyosite à l’exception de l’éruption cutanée qui n’est pas observée dans la polymyosite. La progression de la faiblesse et de la distribution musculaires, ainsi que l’implication de zones autres que le muscle squelettique, sont les mêmes qu’avec la dermatomyosite.

Myosite corporelle d’inclusion

Ce type de myosite commence avec les muscles distaux (loin de la ligne médiane du corps) et a une prédilection pour les muscles fléchisseurs du poignet et des doigts et les muscles extenseurs du genou. La faiblesse musculaire n’est pas symétrique comme c’est le cas avec la dermatomyosite et la polymyosite.

Signes et symptômes

Les signes et les symptômes peuvent varier dans une certaine mesure selon le type de myosite. Les caractéristiques cliniques ont été regroupées pour les différents types de myosite chronique non infectieuse – dermatomyosite (DM), dermatomyosite juvénile (JDM), polymyosite (PM) et myosite à corps d’inclusion (IBM).

  • Éruption cutanée rouge à violette, généralement irritante et douloureuse. (DM / JDM)
  • Peau sèche et rugueuse. (DM / JDM)
  • Épaississement de la peau. (JDM / PM)
  • Faiblesse musculaire :
    • Soudain (DM / PM)
    • Progressif (JDM / PM)
    • Cou, hanche, dos et épaules (DM)
    • Cou, bras et jambes (JDM)
    • Avant-bras, épaules, dos, hanches et cuisses. (PM)
    • Mains, doigts, coudes, cuisses, genoux, jambes et pieds. (IBM)
    • Inconfort ou douleur à mesure que la faiblesse musculaire augmente. (IBM)
  • Difficulté à se relever après une chute ou en position assise. (Tout)
  • Voix rauque ou ton chuchotant ( dysphonie ). (DM / JDM)
  • Difficulté à avaler ( dysphagie ). (Tout)
  • Fatigue. (DM / JDM)
  • Caractéristiques gastro-intestinales. (JDM)
  • Irritabilité. (JDM)
  • Leave Comments