Repérage et période: Différences basées sur les causes, les symptômes, les traitements

Les femmes en âge de procréer saignent généralement tous les mois lorsqu’elles ont leurs règles. Cependant, parfois, vous remarquerez peut-être des taches de saignement vaginal même lorsque vous n’êtes pas sur vos règles. La plupart du temps, il n’y a rien à craindre de repérer. Cependant, c’est toujours une bonne idée de consulter votre médecin pour tout saignement vaginal inattendu; surtout si vous n’êtes pas sûr de la cause des taches. Il y a quelques différences notées entre repérage et période. Lisez ci-dessous pour connaître les différences.

Différences de base entre repérage et période

Les taches sont généralement des saignements beaucoup plus légers que la période menstruelle normale. Il est généralement si léger qu’un tampon ou un tampon n’est pas indispensable. Les taches peuvent être de couleur rouge ou brune et cela se produit lorsque vous n’avez pas vos menstruations régulières.

Cependant, la période ou la période menstruelle se réfère aux saignements vaginaux mensuels subis par les femmes en âge de procréer. La plupart des femmes reconnaissent leurs règles, qui arrivent en moyenne à 28 jours. Le saignement en cas de règles est suffisamment important pour nécessiter l’utilisation d’un tampon ou d’un tampon et il dure en moyenne 3 à 5 jours. Il s’arrête pendant la grossesse.

Repérer la période Vs: différences basées sur les symptômes

Les taches sont beaucoup plus légères qu’une période menstruelle et vous ne produirez pas de sang à tremper à travers un protège-slip. La couleur en cas de taches peut également être plus claire qu’une période. Si vous avez des taches qui regardent avant vos règles, vous pouvez présenter des symptômes comme des crampes, des ballonnements, une sensibilité des seins, des crampes, des sautes d’humeur, de la fatigue et des nausées. Taches qui surviennent à tout autre moment ou en raison de toute autre condition, vous pouvez ressentir des symptômes tels que des démangeaisons et des rougeurs dans le vagin, des nausées, des règles manquées ou irrégulières, des périodes plus lourdes ou plus longues que la normale, une douleur ou une sensation de brûlure pendant les rapports sexuels ou la miction, écoulement ou odeur inhabituelle du vagin, douleur dans le bassin ou l’abdomen et prise de poids.

Cependant, pendant la période, le flux sanguin est généralement assez lourd et vous devez porter un tampon hygiénique ou un tampon afin d’éviter de tacher votre culotte et vos vêtements.

Les règles surviennent lorsque la muqueuse utérine tombe au début du cycle mensuel d’une femme. Cependant, les taches peuvent être causées par d’autres facteurs. Certaines des causes de repérage sont les suivantes:

Ovulation:

Pendant l’ovulation, ou au milieu du cycle menstruel, un ovule est libéré des trompes de Fallope. Certaines femmes peuvent remarquer des taches pendant qu’elles ovulent.

Grossesse:

Environ 20% des femmes éprouvent des taches au cours des 3 premiers mois de leur grossesse. Le sang apparaît lorsque l’ovule fécondé se fixe à la muqueuse utérine, pendant les premiers jours de la grossesse.

Pilules contraceptives:

Les pilules contraceptives peuvent également provoquer des taches, en particulier lorsque vous commencez à les utiliser ou lorsque vous passez à une nouvelle.

Syndrome des ovaires polykystiques (SOPK):

Une période irrégulière, des taches, peuvent être un symptôme du SOPK ou une condition où vos ovaires produisent des hormones mâles supplémentaires. Cette condition est surtout courante chez les jeunes femmes. Cela se traduit par la croissance de petits sacs remplis de liquide dans vos ovaires.

Repérer la période vs:

Les fibromes utérins ou les petits morceaux non cancéreux à l’intérieur ou à l’extérieur de l’utérus peuvent également provoquer des saignements vaginaux anormaux, comme des taches entre les règles.

Infections:

Des taches peuvent également être causées par une infection du vagin, du col de l’utérus ou de toute autre partie de l’appareil reproducteur. Ces infections peuvent être causées par des bactéries, des virus et des levures. Il existe une infection grave connue sous le nom de maladie inflammatoire pelvienne ou PID, qui peut être causée par une maladie sexuellement transmissible .

Polypes cervicaux:

Un polype cervical est une croissance qui se forme sur le col de l’utérus. Bien qu’il ne soit pas cancéreux, il peut saigner ou provoquer des taches chez certaines femmes.

Sexe violent ou agression sexuelle:

Une autre cause de spotting pourrait être le sexe brutal ou l’agression sexuelle. Tout dommage à la muqueuse vaginale peut vous faire saigner un peu.

C’est également une autre cause de taches. La transition vers la ménopause peut prendre de nombreuses années. Pendant cette période, vos règles seront probablement plus imprévisibles que d’habitude. Cela est dû aux fluctuations des niveaux d’hormones. Le saignement devrait diminuer une fois que vous êtes en pleine ménopause.

Repérage et période: Différences basées sur le diagnostic

Bien que l’observation ne soit pas quelque chose de dangereux, ce n’est pas normal. Vous devez le mentionner à votre médecin ou gynécologue, au cas où vous remarqueriez des saignements ou des taches, en dehors de vos règles régulières, car cela peut parfois indiquer un signe de complication grave. Le médecin peut vous poser des questions sur vos symptômes, effectuer des examens physiques qui peuvent inclure un examen pelvien. Des tests qui aident également à diagnostiquer la cause des taches et comprennent des tests sanguins, des tests de grossesse, un frottis vaginal et une échographie des ovaires et de l’utérus.

Vous n’avez pas besoin de diagnostiquer vos règles, car vous savez déjà qu’elles sont tout à fait normales pour une femme et se produisent tous les mois.

Repérage et période: Différences basées sur les traitements

Les règles sont le cycle mensuel normal avec lequel chaque femme va et c’est tout à fait normal. Donc, vous n’avez besoin d’aucun traitement pour cela. Cependant, pour les femmes souhaitant une période menstruelle plus régulière, parfois des traitements hormonaux ou des pilules contraceptives peuvent être bénéfiques.

Les traitements pour le repérage dépendent de la cause sous-jacente du repérage. On pourrait avoir besoin d’un antibiotique ou d’un médicament antifongique pour traiter une infection, un contraceptif ou d’autres hormones pour réguler vos menstruations, une procédure pour éliminer les polypes ou autres excroissances dans le col ou l’utérus.

une

Conclusion:

Il faut mentionner que le repérage n’est pas quelque chose de grave; cependant, cela peut être gênant, surtout lorsque vous n’êtes pas prêt pour le saignement. Vous devez parler à votre médecin au cas où vous rencontriez trop souvent des taches, afin de connaître les causes sous-jacentes et de prendre le traitement efficace. Demandez également à votre médecin quels traitements hormonaux peuvent vous aider à réguler vos règles et à prévenir les taches.

Lire La Suite  Symptômes d'hyperglycémie et signes d'hyperglycémie

En dehors de cela, notez-le pour garder toujours les protège-slips à proximité, jusqu’à ce que vous puissiez contrôler votre repérage.

Lisez aussi:

  • Est-il sûr de retarder les périodes avec des médicaments?
  • Est-il sûr de s’entraîner pendant vos règles?
  • Est-il normal d’avoir deux périodes en un mois?
  • Règles douloureuses? Connaître les causes et les symptômes
  • Raisons pour lesquelles vos règles peuvent être en retard
  • Que manger et ne pas manger pendant les règles?
  • Raisons des périodes manquées lorsqu’elles ne sont pas enceintes
  • Leave Comments