Remèdes naturels pour la néphrite lupique

La fonction principale de la phytothérapie dans le traitement de la néphrite lupique est d’utiliser les plantes dont le but se traduira par :

-Utiliser des plantes anti-inflammatoires qui réduisent l’inflammation.

-Utiliser des plantes rénoprotectrices qui aident les reins à récupérer.

-Utiliser des plantes aux propriétés diurétiques qui augmentent la production d’urine qui à son tour facilite l’expulsion des déchets de l’organisme.

-Utiliser des plantes aux propriétés antibiotiques qui préviennent les infections ou qui aident à éliminer les micro-organismes qui causent une éventuelle infection.

Les remèdes naturels mentionnés ci-dessous pour la néphrite lupique visent à aider à réduire l’enflure des reins. Cependant, cela ne signifie pas que c’est le remède contre la néphrite lupique. Il est toujours conseillé de consulter un médecin spécialiste afin de traiter correctement la maladie. Ainsi, ces remèdes naturels sont une thérapie complémentaire.

Curcuma pour les reins

Le curcuma est l’une des meilleures plantes que l’on puisse avoir dans la néphrite. Il a des propriétés anti-inflammatoires très puissantes et a également un effet protecteur sur la fonction rénale.

Même lorsque la maladie est due à une maladie auto-immune telle que le lupus, il a été démontré que le curcuma diminue les dommages que le lupus exerce sur les reins. Il a été scientifiquement prouvé que les suppléments d’extrait de curcuma peuvent diminuer les symptômes de protéinurie et d’hématurie (présence de protéines et de sang dans l’urine respectivement), ainsi que la pression artérielle systolique chez les patients souffrant de néphrite lupique, étant une thérapie adéquate comme adjuvant pour ces patients (dose de 500 mg de curcuminoïdes par jour pendant 3 mois).

Infusions

On peut faire des infusions ou des décoctions à base de certaines des plantes suivantes :

Romarin : Anti-inflammatoire et antibiotique naturel reconnu.

Gingembre : Puissant anti-inflammatoire et hypoglycémiant (abaisse le taux de glucose), convient notamment après les repas des personnes diabétiques .

Romarin Et Gingembre : Pour allier la puissance des deux plantes.

Thym : Considéré comme l’un des meilleurs antiseptiques naturels.

La méthode d’infusion consiste à chauffer l’eau jusqu’à ébullition, et au moment où elle commence à bouillir, éteindre le feu, jeter les herbes et couvrir. Utilisez simplement 1 cuillère à café de feuilles et de fleurs séchées par tasse d’eau.

Plantes médicinales

Verge d’or : Plantes médicinales riches en berbérine, très utiles pour dégonfler les reins et purifier le sang, pour ses propriétés antiseptiques. Vous pouvez faire une infusion avec 1 cuillère à café de fleurs de verge d’or par tasse d’eau, laisser reposer 5 minutes. Prendre 3 fois par jour.

Graine de lin : Pour sa richesse en mucilage peut aider à combattre l’inflammation des reins et réduire la douleur. Vous devez verser 1/2 cuillère à café de graines de lin dans un verre d’eau. Buvez deux verres par jour.

Bouleau : Pour le gonflement des reins une infusion peut être faite avec 1 cuillère à café de feuilles séchées par tasse d’eau. Une tasse doit être prise deux heures après chaque repas principal.

Canneberge : Le jus de cette plante acidifie l’urine et empêche les bactéries de s’y développer. Les traitements à base de jus se sont avérés tout à fait excellents dans le traitement de cette maladie. De même, les canneberges rouges américaines ou les myrtilles aigres sont utilisées à cette fin.

Groseilles: Ce fruit a la capacité d’inhiber le développement des bactéries.

Ail : étant l’un des meilleurs antibiotiques naturels, l’ingestion habituelle d’ail peut prévenir les infections des voies urinaires.

Oignon : Comme l’ail, c’est un autre antibiotique naturel.

Persil: C’est l’un des meilleurs diurétiques (augmente la miction) qui prévient la formation de calculs rénaux puisqu’il permet l’expulsion du sable à travers l’urine avant qu’il ne soit sédimenté et compacté sous forme de calcul. La décoction d’une cuillère à café de racine séchée doit se faire, laisser reposer un quart d’heure et prendre deux tasses par jour.

Tila : Infusion mélangée de 1/2 cuillère à café du mélange à parts égales de fleurs de sureau, de tilleul et de tiges d’équiseta. Buvez deux tasses par jour.

Peuplier : aide à réduire le gonflement des reins dans la néphrite lupique, apaise la douleur et réduit le processus infectieux. Une infusion de 2 cuillères à soupe de jaunes séchés par litre d’eau doit être faite pendant 10 minutes. Boire 2 ou 3 tasses par jour.

Violette : Dans le gonflement des reins qui survient dans la néphrite lupique, l’utilisation de cette plante peut aider à réduire l’inflammation. Vous devez faire une infusion de 1/2 cuillère à café de fleurs séchées par tasse d’eau. Buvez deux tasses par jour.

  • Leave Comments