L’insuffisance cardiaque congestive est-elle terminale ?

L’insuffisance cardiaque congestive s’accompagne d’une variété de symptômes physiques qui peuvent servir de liste de contrôle pour diagnostiquer le trouble. Ils comprennent-

Fatigue : L’un des premiers signes d’insuffisance cardiaque congestive est la plainte de fatigue. Le patient peut se sentir fatigué assez facilement et ne pas être en mesure de mener à bien une activité exigeant un effort.

Gonflement et essoufflement : la rétention d’eau se produit en raison de l’incapacité du cœur à pomper correctement le sang dans les maladies cardiaques congestives. Le liquide ainsi accumulé entraîne un gonflement des mains, des jambes et de l’abdomen. La rétention d’eau peut entraîner un essoufflement en raison de son accumulation dans les poumons.

Gain de poids : En raison de la rétention d’eau, le patient peut prendre beaucoup de poids en très peu de temps. Lorsque cela se produit, il doit être signalé au médecin dès que possible.

Besoin fréquent d’uriner : les patients atteints d’insuffisance cardiaque congestive peuvent avoir un besoin accru d’uriner fréquemment. Les patients peuvent également se plaindre de douleurs abdominales dues à l’accumulation d’eau dans l’abdomen et les intestins.

L’insuffisance cardiaque congestive est une maladie progressive qui se caractérise par l’incapacité du cœur à pomper efficacement le sang vers toutes les parties du corps. L’insuffisance cardiaque congestive est un problème chronique et grave nécessitant des soins médicaux. Cette maladie n’est pas terminale si les procédures de traitement appropriées sont suivies au bon moment.

L’insuffisance cardiaque congestive est de nature progressive et se divise globalement en quatre stades principaux. Ils comprennent-

Stade A- Le patient a un risque de développer la maladie en raison de nombreux facteurs. C’est peut-être parce que l’état sous-jacent du patient peut faire place à la maladie cardiaque congestive. Avoir des antécédents familiaux de la maladie peut être un facteur de risque pour un patient d’avoir la maladie. Certains modes de vie peuvent également rendre le patient sensible à l’insuffisance cardiaque congestive.

Lire La Suite  Motilité œsophagienne, reflux œsophagien et achalasie

Stade B- On voit que le patient développe un trouble structurel. Cependant, le patient peut ne présenter aucun symptôme de la même chose. Les troubles structurels peuvent inclure une crise cardiaque, une maladie valvulaire ou même une fibrose cardiaque.

Stade C – À ce stade, les symptômes commencent à devenir vifs et les patients ne peuvent pas effectuer beaucoup d’activités en raison de la fatigue et de l’essoufflement.

Stade D- Il s’agit du dernier stade de la maladie où le patient peut ne pas être en mesure d’effectuer correctement une activité. Il peut avoir besoin d’hospitalisations fréquentes. Le médecin peut demander au patient de subir une transplantation cardiaque. D’autres formes de traitement spécial comme les infusions entropiques peuvent être recommandées.

Quels symptômes sont souvent visibles au stade terminal de l’insuffisance cardiaque congestive ?

Les symptômes de l’insuffisance cardiaque congestive au dernier stade peuvent rendre le patient assez faible. Le niveau de conscience du patient peut parfois être assombri. Cela se produit en raison du niveau variable de sodium dans le sang. Il peut y avoir un essoufflement extrême et de la fatigue. Les patients peuvent ne pas avoir envie de manger quoi que ce soit. Le corps peut gonfler en raison d’une accumulation excessive de liquide. Le patient peut avoir des palpitations cardiaques.

Conclusion

Si le patient est aux premiers stades de la maladie, l’insuffisance cardiaque congestive peut être traitée avec des médicaments appropriés et en adoptant de bonnes habitudes de vie. Les stades avancés de la maladie peuvent nécessiter des interventions chirurgicales. Il est important de consulter un médecin dès le début car les traitements précoces sont toujours bénéfiques. Les changements de style de vie peuvent réduire la progression dans une large mesure et réduire l’apparition des symptômes.

  • Leave Comments