FibroScan est-il approuvé par la FDA ?

FibroScan a été introduit pour la première fois sur le marché européen en 2003, en Chine en 2008, au Canada en 2009, au Brésil en 2010 et au Japon en 2011. Oui, FibroScan est largement approuvé par la FDA américaine (Food and Drug Administration). Il a reçu son autorisation de la FDA le 5 avril 2013. Il est désormais disponible dans plus de 70 pays. Les fabricants de FibroScan sont Echosens à Paris, France.

FibroScan est un outil de diagnostic simple, rapide, non invasif, fiable et indolore pour l’évaluation de la sévérité et du stade de la fibrose hépatique dans diverses maladies hépatiques chroniques (stéatose hépatique, hépatite B et hépatite C). Il est utilisé pour mesurer l’élastographie tissulaire (rigidité des tissus) à l’aide d’ultrasons à basse fréquence. La biopsie hépatique, qui est un moyen coûteux, douloureux et invasif pour l’évaluation de la fibrose et de la stadification, a été utilisée historiquement. Le FibroScan, utilisant l’élastographie transitoire, est une technique sûre qui ne prend que 5 à 10 minutes environ. Le patient est invité à jeûner pendant 2 à 3 heures avant la procédure car il y a un plus grand risque d’augmentation de la raideur du foie due au flux sanguin postprandial.

FibroScan est effectué en plaçant une sonde de transducteur à ultrasons entre les espaces intercostaux sur le lobe droit du foie. Une légère vibration à basse fréquence (50 Hz) est transmise à travers le tissu hépatique, ce qui déclenche une onde de cisaillement élastique. La vitesse de cette onde de cisaillement élastique propagée est mesurée à l’aide d’un ultrason pulsé-écho, qui est directement corrélé à la rigidité des tissus et à la fibrose hépatique. Outre le diagnostic de la fibrose, FibroScan est également utilisé pour le dépistage de la cirrhose du foie, de la stéatohépatite non alcoolique, de l’hépatite C, du patient à risque de carcinome hépatocellulaire et le suivi des patients recevant une chimiothérapie hépatotoxique.

Quelles sont les limites du FibroScan ?

FibroScan qui utilise l’élastographie transitoire a ses propres limites. Il y a plus de risques de taux d’échec et de résultats non fiables chez les patients en surpoids/obèses, les enfants, les patients minces chez qui différentes sondes sont utilisées que les sondes standard. Les valeurs de rigidité hépatique diffèrent également dans les cas d’élévation de l’alanine aminotransférase et d’inflammation aiguë du foie. D’autres limitations incluent l’âge, l’IMC, le syndrome métabolique, la congestion sinusoïdale, la stéatose et la cholestase extra-hépatique. Comme toute autre technique basée sur les ultrasons, elle dépend fortement de l’opérateur.

Qu’est-ce que la fibrose et les différentes étapes de la fibrose hépatique ?

La stadification de la fibrose hépatique est impérative pour un traitement approprié des patients atteints d’une maladie du foie. La stadification est également utile pour traiter la réponse du patient à différentes modalités de traitement. La fibrose hépatique est une cicatrisation excessive du foie due à une inflammation progressive du foie et à la mort des cellules hépatiques dans les maladies hépatiques chroniques. La fibrose hépatique survient lorsque le foie tente de réparer ses cellules endommagées par le dépôt de nouvelles fibres de collagène. Ce dépôt de tissu réparé entraîne la formation de tissu cicatriciel ou de tissu fibreux. Cette réponse de cicatrisation exagérée interfère avec la fonction hépatique normale. La fibrose hépatique est due à diverses atteintes au foie telles que l’hépatite B, l’hépatite C, l’alcool, la stéatose hépatique non alcoolique, certains médicaments et toxines, les traumatismes et l’obstruction biliaire.

La mise en scène de la fibrose hépatique détermine le degré de dommage affligé au foie. L’activité ou la prédiction de la progression de la fibrose est basée sur un système de notation populaire appelé système de notation METAVIR. Le niveau d’activité va de A0 à A3 : A0 n’ayant aucune activité, A1 présentant une activité légère, A2 présentant une activité modérée et A3 présentant une activité sévère.

Le stade de la fibrose consiste en un système de notation de la fibrose en cinq étapes allant de F0 à F4. F0 n’inclut aucun signe de fibrose, le stade F1 comprend une fibrose portale sans formation de septa, le stade F2 présente une fibrose portale avec peu de formation de septa, le stade F3 consiste en divers septa sans aucune cirrhose et le stade F4 consiste en une fibrose hépatique. F3 et F4 sont considérés comme les stades les plus avancés de la fibrose hépatique. En règle générale, FibroScan n’est pas utilisé pour la production d’une mise en scène exacte ; il ne distingue que la fibrose légère de la fibrose plus sévère.

FibroScan est une alternative possible à la biopsie hépatique comme outil de diagnostic et avec d’autres tests sérologiques, il fournit une information viable et un diagnostic approprié concernant la maladie hépatique chronique et sa progression et a de loin réduit le besoin de biopsies hépatiques invasives, qui entraînent diverses complications. .

  • Leave Comments