Dangers des infections de l’oreille moyenne non traitées chez les enfants

Une infection de l’oreille moyenne ( otite moyenne ) est la deuxième affection infectieuse la plus courante chez les enfants, après les infections des voies respiratoires supérieures. Naturellement, de nombreux parents ne sont pas immédiatement préoccupés par le diagnostic d’otite moyenne chez leurs enfants, car elle est si courante et disparaît souvent d’elle-même. Parfois, un traitement est nécessaire. Cependant, laisser l’otite moyenne sans traitement ni surveillance étroite peut entraîner des complications très graves. Il est même possible que ce qui était aujourd’hui une simple infection de l’oreille moyenne puisse évoluer vers un problème cérébral et entraîner d’autres conséquences potentiellement mortelles.

 

Peu importe le nombre de fois qu’une infection de l’oreille moyenne ( otite moyenne ) a tendance à survenir chez un enfant, elle doit être prise en charge par un médecin. La plupart des cas d’otite moyenne chez les enfants disparaissent d’eux-mêmes et les symptômes ne durent souvent pas plus de quelques jours. Un traitement symptomatique est tout ce qui est nécessaire jusqu’à ce que les conditions se résolvent spontanément. Cependant, il n’y a aucun moyen pour les parents de savoir avec certitude si cet épisode d’otite moyenne se compliquera et entraînera des conséquences graves sans demander l’avis d’un médecin. Des gouttes auriculaires, des antibiotiques et même des tubes de ventilation (œillets) peuvent être nécessaires dans certains cas, même si cela n’était pas nécessaire dans le passé pour le même enfant.

Voici quelques-uns des dangers potentiels de l’otite moyenne. Ces complications ont tendance à survenir dans les cas graves, mais elles sont souvent la conséquence d’une otite moyenne non traitée. N’oubliez pas que si l’otite moyenne est sévère, persistante ou récurrente, elle doit être prise en charge par un spécialiste des oreilles, du nez et de la gorge (ORL), également connu sous le nom d’oto-rhino-laryngologiste. Le fait de ne pas se faire soigner rapidement peut nécessiter une hospitalisation et une intervention chirurgicale. Dans le pire des cas, cela peut même entraîner la mort.

 

Complications courantes de l’otite moyenne

L’une des complications courantes de l’otite moyenne est un tympan perforé . Ici, le tympan se rompt et guérit souvent tout seul en 72 heures environ. Parfois, une intervention chirurgicale est nécessaire pour réparer le tympan. Elle n’est généralement pas considérée comme grave et peut en fait prévenir des complications plus graves en laissant s’écouler le pus de l’oreille moyenne si la trompe d’Eustache est obstruée. Néanmoins, un tympan perforé doit être évalué par un médecin et les mesures nécessaires doivent être prises pour éviter d’endommager l’oreille moyenne.

Une autre complication relativement courante de l’otite moyenne, en particulier lorsqu’elle est récurrente, est que la parole et le développement social peuvent être altérés. Le sens de l’ouïe est important pour le bon développement de la parole et l’interaction sociale et l’otite moyenne peut affecter l’audition à des degrés divers. Souvent, la déficience auditive n’est pas permanente. Elle peut également avoir une foule d’autres effets sur le développement et les performances de l’enfant à l’école, qui peuvent être évités en gérant correctement l’otite moyenne.

Inflammation et dommages de l’oreille interne

Les problèmes d’audition et un mauvais équilibre sont des conséquences courantes des infections graves de l’oreille moyenne. Cependant, le problème peut être beaucoup plus grave que de nombreux parents ne le pensent. Lorsque l’otite moyenne se complique, elle peut affecter les structures de l’oreille interne situées dans les labyrinthes du crâne. La maladie est donc connue sous le nom de labyrinthite ou otite interne (infection de l’oreille interne). L’appareil auditif (cochlée) et le système d’équilibre (système vestibulaire) sont situés ici et s’ils sont affectés, cela peut entraîner une perte auditive et / ou un mauvais équilibre.

Paralysie des muscles du visage

Une otite moyenne sévère peut affecter le nerf facial de plusieurs manières, en particulier si un cholestéatome se développe (voir ci-dessous). Le nerf peut s’infecter lui-même ou une inflammation avec gonflement peut entraîner une compression du nerf. La fonction du nerf est donc affectée qui est de conduire les influx nerveux. Cela peut se manifester par une paralysie faciale ou une paralysie des muscles fournis par le nerf facial. Habituellement, la paralysie des muscles du visage affecte le même côté que celui de l’infection de l’oreille moyenne. Cela peut apparaître comme un affaissement du visage ou un affaissement d’un côté du visage.

Infection de l’arrière du crâne

L’oreille moyenne et l’oreille interne sont situées dans le crâne et, par conséquent, toute infection de l’oreille moyenne peut se propager à l’os du crâne. L’os mastoïde du crâne est plus susceptible d’être infecté et c’est ce qu’on appelle la mastoïdite . Bien que largement traitable, la mastoïdite est considérée comme une complication grave de l’otite moyenne. Elle survient principalement lorsque le pus accumulé dans l’oreille moyenne ne peut pas s’écouler par la trompe d’Eustache en raison d’un blocage. Cela permet à l’infection de l’oreille moyenne de se propager aux tissus environnants.

Croissance anormale dans l’oreille moyenne

Demandez à un médecin en ligne maintenant!

Une croissance anormale des cellules cutanées peut survenir dans l’oreille moyenne en cas d’otite moyenne sévère, persistante, récurrente et / ou non traitée. Ce type de croissance est connu sous le nom de kératome ou cholestéatome . Il peut contenir des enzymes qui peuvent causer des dommages importants à l’oreille moyenne et même s’étendre à l’oreille interne. Un cholestéatome peut entraîner d’autres complications s’il n’est pas traité, comme la surdité, la paralysie du nerf facial, la méningite ou un abcès cérébral. La chirurgie est nécessaire pour retirer un cholestéatome.

Infection de la muqueuse du cerveau et de la moelle épinière

L’infection de l’oreille moyenne peut également s’étendre à la muqueuse du cerveau et de la moelle épinière connue sous le nom de méninges. Cette condition est connue sous le nom de méningite et est très grave. Cela peut même conduire à la mort. La méningite résultant d’une complication de l’otite moyenne n’est pas toujours aussi évidente pour les parents. Certains des symptômes tels que les maux de tête peuvent être confondus avec l’otite moyenne, mais en cas de raideur de la nuque, associée à une sensibilité à la lumière et à la confusion, une attention médicale immédiate est requise.

Abcès dans les espaces du cerveau et du crâne

Un abcès est une collection de pus et, avec l’otite moyenne, il peut survenir dans le tissu cérébral ou dans l’espace du crâne et des os de la colonne vertébrale. Ceci est connu comme un abcès cérébral ou un abcès épidural respectivement. Un abcès cérébral peut survenir lorsque l’infection s’étend directement de l’oreille moyenne au tissu cérébral, généralement près de l’os temporal. Un abcès épidural peut survenir lorsque l’infection érode l’os entre les deux ou se propage éventuellement dans la circulation sanguine. Les deux abcès sont des complications très graves de l’otite moyenne et nécessitent une attention médicale spécialisée.

Références :

Complications de l’otite moyenne . Medscape

Complications d’une infection de l’oreille (oreille moyenne) . Clinique Mayo

  • Leave Comments